Roger Rabbit et la trempette

2798239-7074661949-roger

Image du film qui veut la peau de Roger Rabbit

Bien le bonjour à tous 🙂

Back to the 80’s (et non the future ;)) avec le célèbre film : « qui veut la peau de Roger Rabbit ». Dans ce film les Toons sont vivants et cohabitent avec les humains. Roger Rabbit, le héros du film est accusé du meurtre de Arvin Acme, directeur de la fameuse société ACME. Il est donc pourchassé par le juge de la ville qui connaît le seul moyen de tuer un Toon : la trempette ! Etudions cette trempette chimie à l’appui :).

Voici un extrait qui explique ce qu’est la trempette :

La trempette c’est donc le mélange de térébenthine, benzène et d’acétone. Mais alors :

  • Ces composés sont-ils miscibles ?
  • Ces composés sont-ils nocifs ? Corrosifs ?
  • Ces composés attaquent ils le plastique ?

 

Térébenthine

Plus précisément appelée essence de térébenthine, c’est un liquide incolore d’odeur caractéristique de pin. Il est obtenu par hydrodistillation (séparation d’un composé organique : ici la térébenthine et d’une phase aqueuse par chauffage et recondensation des vapeurs) d’une résine de pin tel que le pin maritime par exemple.

La térébenthine se compose d’un mélange de terpènes : molécules issues de l’association d’unités à 5 carbones de type isoprène. Ils sont les principaux constituants des huiles essentielles de plantes et de fleurs. La térébenthine est composée majoritairement d’α-pinène et de β-pinène.

Acétone

C’est un liquide incolore, volatil et très utilisé en chimie organique en tant que solvant : il est notamment miscible (forme une seule phase) avec l’eau. L’acétone est le principal constituant de certains dissolvants pour retirer le vernis à ongle. Il est aussi utilisé comme dissolvant pour les colles et les peintures.

Benzène

Le benzène est un liquide incolore, il est utilisé comme solvant en chimie organique même si son utilisation est de plus en plus limitée et remplacée par le toluène (structure très proche). Le benzène n’est pas miscible avec l’eau et comme de nombreux solvants il est très volatil. La vente et son emploi sont très réglementés depuis que l’on sait qu’il est cancérigène.

Dans Roger Rabbit

 L’aspect :

Dans le film la trempette a une couleur verdâtre, cependant la térébenthine, l’acétone et le benzène sont tous les trois incolores, un colorant à sûrement dû être rajouté par notre cher juge DeMort pour rendre sa substance bien plus inquiétante. Térébenthine, acétone et benzène sont miscibles entre eux, leur mélange doit donc à priori former une seule phase.

Dip

On peut également remarquer que nos trois composés sont de bons solvants pour des molécules organiques. De plus une des caractéristiques de ces trois solvants est qu’ils sont volatils : c’est à dire qu’ils s’évaporent facilement à température ambiante. Laissez reposer un bécher d’acétone et au bout d’un certain temps le bécher sera vide.

Cette caractéristique est à peu près respectée dans le film puisque l’on voit bien des vapeurs au-dessus du baril, cependant l’aspect blanchâtre de ces vapeurs ferait plutôt penser à de la vapeur d’eau.

Dissolvant pour peinture :

Un solvant organique est souvent ajouté à la peinture afin de pouvoir la liquéfier et de pouvoir plus simplement l’étaler. La peinture une fois appliquée va sécher : les solvants présents vont alors s’évaporer. Ainsi si l’on jette un solvant organique sur une peinture cette dernière va se dissoudre dans le solvant.

rsz_poorshoe

C’est ce qu’on observe dans le film lorsque le juge trempe la chaussure dans la trempette, cette dernière voit sa couleur se dissoudre dans le baril, grâce à la présence de nos composés parfois utilisés comme dissolvant à peinture comme nous l’avons vu plus haut.

Tuer les Toons :

Supposons que les Toons soient constitués de matière plastique. Les plastiques sont des polymères : c’est à dire un assemblage régulier d’une même unité moléculaire. Le plastique le plus simple et le plus utilisé est le polyéthylène (PE). Il est présent dans de nombreux jouets, mais aussi dans les sacs en plastique des supermarchés.

PE

Certains solvants organiques peuvent détériorer les plastiques : comme le benzène. En effet si le solvant interagit bien avec le polymère,ce dernier va « gonfler » afin de favoriser le nombre de molécule de solvant en contact avec ses atomes : le polymère se détériore donc.

Si le solvant n’interagit pas avec le polymère, ce dernier va rester recroquevillé sur lui-même (on parle de pelote statistique) : il n’est pas détérioré.

Ainsi la trempette serait mortelle pour les Toons notamment à cause du benzène qui solvaterait bien le polyéthylène, et provoquerait la détérioration du Toon.

polymère solvant 

Bibliographie

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s